Agritrop
Home

Sous quelles conditions les systèmes financiers décentralisés parviennent-ils à financer l'investissement agricole ? : étude d'impact du crédit moyen terme à l'équipement de la FECECAM dans le cadre de la privatisation de la filière coton au Bénin

Renard Olivier. 1999. Sous quelles conditions les systèmes financiers décentralisés parviennent-ils à financer l'investissement agricole ? : étude d'impact du crédit moyen terme à l'équipement de la FECECAM dans le cadre de la privatisation de la filière coton au Bénin. Rennes : ENSAR, 170 p. Mémoire de fin d'études : Economie - Gestion - Politique économique de l'agriculture et de l'espace : Ecole nationale supérieure agronomique de Rennes

Disertation
Full text not available from this repository.

Abstract : Le financement de l'agriculture est central pour les pays en voie de développement, dont les populations sont encore majoritairement rurales. Les Systèmes Financiers Décentralisés (SFD), qui connaissent un développement important depuis une quinzaine d'années, contribuent cependant peu au financement des activités agricoles dont les cycles de production sont lents, peu rémunérateurs et risqués. Au Bénin, la FECECAM finance depuis 1987 les investissements agricoles à l'échelle nationale, en particulier par la mise en place de crédits de campagne et de crédits à l'équipement. Ces derniers sont des crédits à moyen terme de montant relativement élevé, ce qui pose la question de leur adéquation à la demande des agriculteurs. La méthodologie mise en place pour en mesurer l'impact se fonde sur des enquêtes de ménages, sur la caractérisation des zones d'étude et des caisses de crédit et sur l'analyse de la FECECAM et du mode de fonctionnement de la filière coton, dans le cadre particulier de la privatisation de la filière. L'étude a permis de montrer que les crédits à l'équipement financent l'accès à la traction attelée, pour des ménages à capital initial insuffisant. Cependant, l'importance des groupements villageois (GV) pour l'accès au crédit, qui gèrent les dossiers et se portent caution pour les agriculteurs auprès de la FECECAM, entraîne des abus et interdit l'accès au crédit pour certains. Par ailleurs, le passage à la privatisation de la filière crée des dysfonctionnements touchant à la fois les agriculteurs et la FECECAM. Le rôle des GV et de l'Etat dans la nouvelle filière, ainsi que la capacité d'adaptation des agriculteurs, sont des éléments déterminants pour la durabilité de la FECECAM. Une meilleure coopération entre acteurs institutionnels semble de ce fait indispensable à court terme. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Crédit, Coton, Privatisation, Libéralisation des échanges

Mots-clés géographiques Agrovoc : Bénin

Mots-clés complémentaires : Filière

Classification Agris : E13 - Investment, finance and credit

Auteurs et affiliations

  • Renard Olivier, CIRAD-TERA-AF (FRA)

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/263491/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-01 ]