Agritrop
Home

Méthode d'étude de l'accroissement radial du clémentinier en Corse. Premiers résultats et perspectives de recherches

Delaunay Alain, Jacquemond Camille, Gandoin Jean-Marc, Mouchot Christophe, Bouffin Jean. 2000. Méthode d'étude de l'accroissement radial du clémentinier en Corse. Premiers résultats et perspectives de recherches. Fruits, 55 (1) : pp. 25-35.

Journal article ; Article de revue à comité de lecture
Full text not available from this repository.

Titre anglais : Method for studying trunk radial increment on clementine trees in Corsica. First results and research prospects / Titre espagnol : Método de estudio del incremento radial de Citrus reticulata en Córcega. Primeros resultados y perspectivas de investigación

Abstract : Pour mettre en évidence d'éventuelles corrélations entre les variations de croissance de l'arbre et certaines facteurs exogènes, le développement de clémentiniers cultivés dans la plaine orientale de Corse a été étudié par dendrochronologie. Méthodes et techniques d'étude. Les études ont porté sur une variété greffée de clémentine. L'âge des arbres a été calculé par comptage des cernes sur des sections de troncs et de branches charpentières, puis l'accroissement cumulé de ces axes a été mesuré. L'observation des rondelles a été réalisée à l'oeil nu et à l'aide d'un numériseur. Résultats. L'épaulement du greffon par le porte-greffe, au-dessus de la ligne de greffe, conduit, sur une même section de tronc, à la coexistence de plages où les tissus des deux variétés sont anastomosés et d'autres où ils restent individualisés. La croissance du greffon et du porte-greffe diffère selon qu'il y a eu ou non anastomose. Dans les secteurs anastomosés, l'accroissement radial du clémentinier est ensuite assuré par le porte-greffe. En l'absence d'anastomose, la croissance radiale du greffon se poursuit, mais subit un brusque ralentissement. La croissance des charpentières est identique à celle du secteur de tronc auquel elles se rattachent. Approche prospective. Cette approche a permis de lier le processus d'épaulement à la survenue d'un stress : hydromorphie ou réduction importante du volume de la frondaison. Conclusion. L'épaulement serait le diagnostic d'un processus de dépérissement devant aboutir à la mort de l'individu. Ces observations permettent de dégager de nouvelles thématiques de recherche, ainsi que la conception et (ou) l'adaptation de nouveaux itinéraires techniques. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Citrus reticulata, Accroissement du diamètre, Croissance, Tronc, Branche, Compatibilité de greffe, Stress, Réponse de la plante, méthode

Mots-clés géographiques Agrovoc : France

Classification Agris : F50 - Plant structure

Auteurs et affiliations

  • Delaunay Alain, CIRAD-FLHOR-ARF (MTQ)
  • Jacquemond Camille, INRA (FRA)
  • Gandoin Jean-Marc, INRA (FRA)
  • Mouchot Christophe, INRA (FRA)
  • Bouffin Jean, CIRAD-FLHOR-ARF (FRA)

Autres liens de la publication

  • Localisation du document : CD_PE159 [(Bibliothèque de Lavalette)]

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/475345/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-11-25 ]