Agritrop
Home

The prevalence of African animal trypanosomoses and tsetse presence in Western Senegal

Seck Momar Talla, Bouyer Jérémy, Sall Baba, Bengaly Zakaria, Vreysen Marc J.B.. 2010. The prevalence of African animal trypanosomoses and tsetse presence in Western Senegal. Parasite, 17 : pp. 257-265.

Journal article ; Article de revue à facteur d'impact
[img] Published version - Anglais
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_556657.pdf

Télécharger (479kB)

Titre français : Prévalence des trypanosomes animales africaines et présence des glossines dans l'ouest du Sénégal

Quartile : Q3, Sujet : PARASITOLOGY

Liste HCERES des revues (en SHS) : oui

Thème(s) HCERES des revues (en SHS) : Psychologie-éthologie-ergonomie

Abstract : En 2005, le Gouvernement du Sénégal a initié une campagne d'élimination des glossines dans la zone des Niayes et La Petite Côte dans le but de supprimer les Trypanosomoses Animales Africaines (TAA), qui font partie des contraintes principales au développement des systèmes de production intensifs. La zone cible présente des conditions climatiques et écologiques particulières avec un potentiel de production animale important, mais elle est malheureusement toujours infestée par l'espèce de glossine riveraine Glossina palpalis gambiensis Vanderplank (Diptera : Glossinidae). Le projet d'élimination des glossines a adopté une stratégie de gestion intégrée des ravageurs à l'échelle d'une population totale dans une zone donnée. La première phase du programme correspond à une étude de faisabilité qui inclut la collecte de données de base entomologiques, vétérinaires, génétiques, environnementales et socio-économiques. Cet article présente les données de prévalence parasitologique et sérologique dans et hors de la zone infestée par les glossines avant le début de la lutte. La prévalence parasitologique moyenne intra-troupeau était de 2,4 %, alors que la prévalence sérologique était de 28,7 %, 4,4 % et 0,3 % pour Trypanosoma vivax, T. congolense et T. brucei brucei respectivement. Le risque d'infection observé était troi3 fois plus élevé dans la zone infestée par les glossines que dans la zone considérée comme non-infestée. De plus, la prévalence diminuait significativement avec la distance à la glossine capturée la plus proche, ce qui indique que la transmission cyclique des parasites domine, par rapport à la transmission mécanique par de nombreux autres insectes piqueurs présents. L'importance de ces résultats pour le développement de la stratégie de lutte intégrée est discutée. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Trypanosoma vivax, Trypanosoma congolense, Glossina palpalis, Bovin

Mots-clés géographiques Agrovoc : Sénégal

Classification Agris : L73 - Animal diseases
L72 - Pests of animals

Champ stratégique Cirad : Axe 4 (2005-2013) - Santé animale et maladies émergentes

Auteurs et affiliations

  • Seck Momar Talla, ISRA (SEN)
  • Bouyer Jérémy, CIRAD-BIOS-UMR CMAEE (SEN) ORCID: 0000-0002-1913-416X
  • Sall Baba, Ministère de l'élevage (Sénégal) (SEN)
  • Bengaly Zakaria, CIRDES (BFA)
  • Vreysen Marc J.B., AIEA (AUT)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/556657/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2021-06-15 ]