Agritrop
Home

Etude de faisabilité pour la mise en oeuvre d'actions pilotes de conseil de gestion agricole dans le cadre du Plan Maroc Vert

Rigourd Christophe, Kemmoun Hassane, Claus Jean-Christophe, Errahj Mostafa, Dugué Patrick, Bekkar Younès. 2013. Etude de faisabilité pour la mise en oeuvre d'actions pilotes de conseil de gestion agricole dans le cadre du Plan Maroc Vert. Paris : AFD, 130 p.

Appraisal report
[img]
Preview
Published version - Français
License CC0 1.0 Public Domain Dedication.
Rapport Mission 2 Conseil Maroc - version finale.pdf

Télécharger (2MB) | Preview

Abstract : Une étude de faisabilité concernant le conseil de gestion agricole au Maroc Le Maroc a replacé son agriculture au centre de ses préoccupations de développement économique et social au travers du Plan Maroc Vert. Dans ce cadre, une réforme du conseil agricole est actuellement en cours. Le conseil de gestion agricole reçoit moins d'attention que le conseil technique qui constitue une activité ancienne des structures d'encadrement agricole. Il y a à la fois peu de connaissances et peu d'expériences de terrain relatives au conseil de gestion au Maroc alors que cette forme de conseil a par ailleurs montré son intérêt. Le Ministère de l'agriculture et de la pêche maritime (MAPM), l'Agence française de développement (AFD) et la Coopération technique Belge (CTB) ont donc commandité une étude de faisabilité qui vise la définition opérationnelle de dispositifs de conseil de gestion agricole au Maroc, à titre pilote. Ce travail a été confié à l'Institut de recherches et d'applications des méthodes de développement (IRAM). Une première mission réalisée en mai-juin 2013 a permis d'établir un diagnostic des besoins de conseil de gestion au Maroc et de proposer des modèles institutionnels contrastés de centres de gestion pour répondre à ces besoins. Le premier rapport de mission analysait le contexte du Plan Maroc Vert et de la réforme du conseil agricole au Maroc. Il définissait ensuite le conseil de gestion sur la base d'expériences en France et en Afrique Subsaharienne, puis passait en revue quelques expériences marocaines s'en rapprochant. Il analysait alors les besoins de conseil de gestion au Maroc et proposait une typologie des besoins de conseil de gestion pour les agriculteurs et agricultrices du pilier II, et pour leurs organisations professionnelles agricoles (OPA). Trois formes différentes de conseil de gestion sont ainsi proposées : - Le conseil de gestion aux exploitations agricoles ; - Le conseil de gestion aux OPA ; - Le conseil en gestion sociale de l'irrigation. Suivant les situations, l'une ou l'autre forme de conseil sont prioritaires. Le rapport abordait ensuite la question des dispositifs pouvant porter ces formes de conseil. On a d'abord identifié le champ des possibles en termes de dispositifs de conseil de gestion, puis, sur la base de critères identifiés lors de la mission, trois types de dispositifs pouvant être testés dans le cadre de projets pilotes ont été recommandés et présentés rapidement : - Dispositif public : Cinq projets pilotes testant des dispositifs publics dans les CCA en lien avec les projets PAPMV, amandier et dattier ; - Dispositif OPA : Un projet pilote testant un dispositif 100% OPA dans une filière structurée et intégrée et qui serait porté par la Colainord ; - Dispositif OPA : Un projet pilote testant un dispositif OPA mais qui ne serait pas rattaché à une filière unique et qui apporterait un panel plus large de services de conseil pour répondre à des enjeux multiples des zones irriguées : ce dispositif serait testé à titre pilote par l'Union des fédérations d'AUEA du Moyen Sebou. Le choix de ces dispositifs publics et OPA (c'est-à-dire privé) est bien cohérent avec la stratégie de réforme du conseil agricole d'évoluer du conseil public au conseil privé. Ainsi les dispositifs OPA permettront de préfigurer des formes de conseil privé qui devraient se généraliser à l'avenir (horizon 2020). Une seconde mission a été réalisée en septembre 2013 pour formuler plus précisément chacun de ces projets pilotes ainsi que le programme dans son ensemble. L'ensemble de ce processus de faisabilité, depuis la rédaction des termes de référence jusqu'à la restitution finale des résultats a été suivi et piloté par les parties prenantes : MAPM (DEFR, DRA concernées), ADA, ONCA, Crédit Agricole du Maroc, AFD et CTB. Des représentants d'OPA concernées par les projets pilotes ont également participé à la restitution finale. Chacune des deux missions a donné lieu à plusieurs réunions de réflexions et de débats avec ces parties prenantes. Il a également été envisagé d'organiser un atelier de lancement de ce programme à l'issue de l'étude de faisabilité. (Résumé d'auteur)

Mots-clés libres : Conseil agricole, Gestion, Exploitation familiale, Organisation de producteurs, Maroc

Classification Agris : C20 - Extension
E20 - Organization, administration and management of agricultural enterprises or farms
E80 - Home economics, industries and crafts
E40 - Cooperatives

Auteurs et affiliations

  • Rigourd Christophe, IRAM [Institut de recherches et d'applications de méthodes de développement] (FRA)
  • Kemmoun Hassane, Cap rural (MAR)
  • Claus Jean-Christophe
  • Errahj Mostafa, ENAM (MAR)
  • Dugué Patrick, CIRAD-ES-UMR INNOVATION (FRA)
  • Bekkar Younès, ENAM (MAR)

Source : Cirad-Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/581447/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-08 ]