Agritrop
Home

Gouverner les eaux souterraines au Maroc: l'Etat en aménageur libéral

Del Vecchio Kévin, Mayaux Pierre-Louis. 2017. Gouverner les eaux souterraines au Maroc: l'Etat en aménageur libéral. Gouvernement et Action Publique, 6 (1) : pp. 107-130.

Journal article ; Article de recherche ; Article de revue à comité de lecture
[img] Published version - Français
Access restricted to CIRAD agents
Use under authorization by the author or CIRAD.
GAP_171_0107.pdf

Télécharger (518kB) | Request a copy

Titre anglais : Governing groundwater in Morocco: The State as a liberal modernizer

Abstract : Dans la plaine agricole du Saïss au Maroc, les pouvoirs publics affichent leur inquiétude face à la surexploitation des eaux souterraines. Ils ont élaboré un " contrat de nappe " pour en réguler les usages. Quel changement cet instrument représente-t-il vis-à-vis des politiques hydro-agricoles antérieures, qui étaient tournées vers la mobilisation de quantités d'eau toujours plus massives ? Cet article avance que l'objectif environnemental de préservation de la nappe souterraine a fourni une nouvelle justification à la poursuite de grands travaux d'aménagements des eaux de surface. Mais ceux-ci cohabitent désormais avec un mode de gestion libéral des eaux souterraines. L'État aménageur libéral s'accommode d'une perte, relative, de contrôle sur les dynamiques d'irrigation, dans la mesure où ces dynamiques lui paraissent gérables politiquement et, au moins sur le court terme, désirables économiquement. Mais ces complexes accommodements politiques s'opèrent au détriment d'une gestion durable des eaux souterraines. (Résumé d'auteur)

Résumé (autre langue) : In the Saiss agricultural plains in Morocco, public authorities have been voicing their concern over falling groundwater level. They have drawn up an “aquifer contract” to regulate water extraction. What difference does it make with respect to traditional water policies that sought to provide ever-greater quantities of water? This article argues that the environmental objective of preserving the aquifer actually served to justify the continuation of large water works for surface water. These works now coexist alongside a more liberal management of groundwater. The liberal modernizer State accepts to relinquish some control over irrigation dynamics insofar as these dynamics seem politically manageable and, at least in the short run, economically desirable. However, such complex political arrangements take place at the expense of a sustainable groundwater management. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Gestion des eaux, eau souterraine, politique de l'eau, Contrat, Conservation de l'eau, Nappe souterraine, droits d'utilisation de l'eau, Eau d'irrigation, Irrigation

Mots-clés géographiques Agrovoc : Maroc

Mots-clés complémentaires : Politique publique

Mots-clés libres : Maroc, Eau, État, Politiques publiques, Administration, Agriculture, Aménagement, Contrat de nappe, Libéralisme

Classification Agris : P10 - Water resources and management
F06 - Irrigation

Champ stratégique Cirad : Axe 1 (2014-2018) - Agriculture écologiquement intensive

Editeurs scientifiques et affiliations

  • Del Vecchio Kévin, Sciences Po (FRA)
  • Mayaux Pierre-Louis, CIRAD-ES-UMR G-EAU (MAR)

Source : Cirad-Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/586950/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2021-05-02 ]