Agritrop
Home

Les virus préfèrent les zones cultivées aux zones sauvages

Roumagnac Philippe. 2018. Les virus préfèrent les zones cultivées aux zones sauvages. . Paris : Société Française de Virologie, 1 p. Journées Francophones de Virologie. 20, Paris, France, 22 March 2018/23 March 2018.

Paper without proceedings
[img] Published version - Anglais
Access restricted to CIRAD agents
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID591694.pdf

Télécharger (65kB) | Request a copy
[img] Published version - Anglais
Access restricted to CIRAD agents
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID591694_D.pdf

Télécharger (5MB) | Request a copy

Matériel d'accompagnement : 1 diaporama (54 vues)

Abstract : Une étude de métagénomique spatiale réalisée dans la région floristique du Cap en Afrique du Sud et en Camargue a récemment révélé deux résultats principaux. Elle montre tout d'abord que les infections virales sont significativement plus fréquentes en zone cultivée qu'en zone naturelle, suggérant que le regroupement et la concentration d'organismes génétiquement proches (les variétés cultivées) favorisent les épidémies. Ces travaux indiquent par ailleurs que le compartiment naturel, encore largement inexploré en termes de biodiversité des microorganismes, recèle une grande quantité de virus des plantes encore non connus et non caractérisés, suggérant qu'une meilleure connaissance de ces zones bordant les parcelles agricoles pourrait permettre de mieux comprendre l'émergence des maladies des plantes.

Auteurs et affiliations

Source : Cirad-Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/591694/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-04 ]