Agritrop
Home

L'élevage villageois du mouton Djallonké en zone tropicale humide : contraintes et tentatives d'amélioration

Nzobo S.. 1993. L'élevage villageois du mouton Djallonké en zone tropicale humide : contraintes et tentatives d'amélioration. Maisons-Alfort : CIRAD-EMVT, 29 p. Mémoire DESS (Synthèse bibliographique) : Productions Animales en Régions Chaudes : Ecole nationale vétérinaire d'Alfort

Disertation
Full text not available from this repository.

Titre autre : Djallonke sheep traditional rearing in wet tropical area : contraints and improvement assays$ENG

Abstract : En région tropicale humide, le développement de l'élevage du mouton a été ces dernières années axé sur le mouton local de race Djallonké. Ce mouton présente l'avantage d'avoir des besoins d'entretien réduits et une aptitude à valoriser des fourrages de médiocre qualité, une grande rusticité (trypanotolérance, assez bonne résistance aux parasites digestifs et aux ectoparasites, moindre sensibilité vis à vis des troubles pulmonaires ou locomoteurs); une précocité et une fertilité bonnes. Les effectifs de ces moutons sont présents dans les plus petits villages et les paysans sont familiarisés avec leur présence. Mais on reproche à cette race son petit format, son faible poids commercial (carcasse de 10 à 20 kg). Pour pallier ces insuffisances, un programme de sélection du mouton Djallonké axé sur une amélioration de son format est mis en place dans de nombreux pays comme la Côte d'Ivoire, le Cameroun

Mots-clés Agrovoc : Ovin, Amélioration des animaux, Zone tropicale, Zone humide

Mots-clés complémentaires : Mouton Djallonké, Élevage traditionnel, Développement de l'élevage

Classification Agris : L01 - Animal husbandry

Auteurs et affiliations

  • Nzobo S.

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/324232/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-04 ]