Agritrop
Home

Caractérisation par télédétection de l'environnement favorable aux Culicoides vecteurs de la fièvre catarrhale ovine dans le bassin méditerranéen : cas de la Corse

Guis Hélène. 2004. Caractérisation par télédétection de l'environnement favorable aux Culicoides vecteurs de la fièvre catarrhale ovine dans le bassin méditerranéen : cas de la Corse. Montpellier : ENSAM, 54 p. Mémoire de mastère spécialisé : Systèmes d'informations localisées pour l'aménagement des territoires (SILAT) : Ecole nationale supérieure agronomique de Montpellier

Disertation
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_525448.pdf

Télécharger (2MB) | Preview

Abstract : Du fait des changements climatiques et des actions de l'homme, de nombreux écosystèmes acquièrent la capacité d'héberger de nouveaux pathogènes majeurs. Ainsi, depuis quelques années, la répartition des vecteurs (particulièrement sensibles à leur écosystème) et des maladies qu'ils transmettent se modifie. L'objectif de ce projet, commandité par le Cirad-emvt, est d'étudier les conditions d'installation d'un vecteur dans un nouvel écosystème en prenant l'exemple de Culicoides imicola, le moucheron vecteur de la fièvre catarrhale ovine en Corse. Nous proposons ici d'utiliser la télédétection pour caractériser l'environnement favorable à C. imicola. Pour réaliser ce projet, les données concernant les caractéristiques des élevages et leur statut vis-à-vis de la fièvre catarrhale ovine ont tout d'abord été organisées. Parallèlement, les paramètres caractérisant l'environnement et susceptibles d'influer sur la répartition du vecteur ont été obtenus à partir d'une image SPOT et d'un MNT. L'image satellitale a permis de calculer le NDVI et de classer la végétation selon deux méthodes (pixel à pixel et orientée objet). Du MNT ont été extraits la pente, l'altitude, l'ensoleillement et l'orientation. Fondés sur la comparaison du voisinage des élevages sains et infectés, des modèles logistiques expliquant la survenue de foyers de fièvre catarrhale ovine ont été construits. Ils font ressortir le rôle de la latitude, de certaines classes de végétation et du NDVI. Cependant, en raison de la qualité des données épidémiologiques initiales, ces modèles doivent être interprétés avec prudence. Ce projet a néanmoins été l'occasion de mettre en oeuvre la démarche proposée initialement: construire un modèle expliquant la répartition des foyers de fièvre catarrhale ovine en Corse. Cette démarche, présentée aux partenaires impliqués dans le projet, devrait permettre d'ouvrir de nouvelles collaborations indispensables à la construction d'un modèle plus solide. Enfin, l'un des apports importants de ce projet est l'identification de nouvelles perspectives de recherche dans différents domaines (traitement d'image, analyse statistique...). (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Fièvre catarrhale du mouton, Vecteur de maladie, Culicoides, Écosystème, Risque, Télédétection, Zone méditerranéenne

Mots-clés géographiques Agrovoc : France

Classification Agris : L72 - Pests of animals
L73 - Animal diseases

Auteurs et affiliations

  • Guis Hélène, CIRAD-EMVT-SANTE ANIMALE (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/525448/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-01-16 ]