Agritrop
Home

LiDAR shows that higher forests have more slender trees

Vincent Grégoire, Caron F., Sabatier Damien, Blanc Lilian. 2012. LiDAR shows that higher forests have more slender trees. Bois et Forêts des Tropiques (314) : pp. 51-56. IUFRO International Conference on Research Priorities in Tropical Silviculture, Montpellier, France, 15 November 2011/18 November 2011.

Journal article ; Article de revue à facteur d'impact Revue en libre accès total
[img]
Preview
Published version - Anglais
Use under authorization by the author or CIRAD.
BFT_314_51-56.pdf

Télécharger (427kB) | Preview

Titre français : L'imagerie LiDAR montre que les forêts les plus hautes comportent des tiges plus élancées / Titre espagnol : El sistema liDAR muestra que los bosques más altos tienen árboles más esbeltos

Quartile : Q4, Sujet : FORESTRY

Abstract : High-density Airborne Laser Scanning was used to derive the Canopy Height Model (CHM) of an experimental forest site in the neotropics (Paracou, French Guiana). Individual tree heights were computed by manually segmenting tree crowns on the CHM and then extracting the local maximum canopy height. Three hundred and ninety-six (396) height estimates were matched from dominant or emergent trees with the corresponding ground records of stem diameters sampled in two plots with different mean canopy heights (28.1 m vs. 31.3 m). Tree slenderness was found to be positively and very significantly correlated with mean canopy height at the plot level. The same correlation was observed at the species population level for the three species adequately sampled. It can therefore be concluded that stratification by canopy height is to be recommended when deriving allometric relationships in order to avoid bias in Above Ground Biomass estimations. (Résumé d'auteur)

Résumé (autre langue) : Une opération de balayage laser aéroporté à haute densité a permis de modéliser la hauteur du couvert forestier d'un site expérimental en forêt néotropicale (à Paracou en Guyane française). La hauteur des arbres individuels a été calculée par segmentation manuelle des houppiers sur le modèle numérique de canopée et extraction de la hauteur maximale locale du couvert forestier. Trois cent quatrevingt- seize estimations de hauteur d'arbres dominants ou émergents ont été mises en relation avec les données de terrain correspondantes pour les diamètres des tiges échantillonnées sur deux placettes de hauteur moyenne différente (28,1 m et 31,3 m). Les résultats montrent une corrélation positive et très significative entre l'élancement des tiges et la hauteur moyenne du couvert à l'échelle des placettes. La même corrélation apparaît à l'échelle des peuplements des trois essences suffisamment échantillonnées. Il est possible de conclure qu'une stratification selon la hauteur du couvert est à recommander dans le calcul de relations allométriques afin d'éviter les biais dans les estimations de biomasse aérienne. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : forêt tropicale, Arbre forestier, Hauteur, Croissance, Mesure, Dendrométrie, Télédétection, Compétition biologique, Fertilité du sol

Mots-clés géographiques Agrovoc : Guyane française

Classification Agris : K01 - Forestry - General aspects
U30 - Research methods
U10 - Computer science, mathematics and statistics
F62 - Plant physiology - Growth and development

Champ stratégique Cirad : Axe 6 (2005-2013) - Agriculture, environnement, nature et sociétés

Auteurs et affiliations

  • Vincent Grégoire, IRD (FRA)
  • Caron F., IRD (FRA)
  • Sabatier Damien, IRD (FRA)
  • Blanc Lilian, CIRAD-ES-UPR BSef (BRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/568127/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2021-02-11 ]