Agritrop
Home

Couplage photobioréacteur-microfiltration tangentielle pour la production et la récolte à petite échelle de biomasse microalgale

Lozano Paul, Bamba Bio Sigui Bruno, Ouattara Allassane, Abert Vian Maryline, Adje Anoh Félix, Lozano Yves. 2014. Couplage photobioréacteur-microfiltration tangentielle pour la production et la récolte à petite échelle de biomasse microalgale. In : 5ème Congrès MEMPRO : recueil des résumés, Toulouse, France, 9-11 avril 2014. s.l. : s.n., Résumé, p. 96. Congrès MEMPRO. 5, Toulouse, France, 9 April 2014/11 April 2014.

Paper without proceedings
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_573323.pdf

Télécharger (565kB) | Preview

Abstract : Arthrospira platensis, plus couramment appelée spiruline, est une cyanobactérie dont les qualités nutritionnelles, reconnues de longue date, résultent de sa composition en protéines, en acides gras essentiels, en vitamines et en minéraux. Cette biomasse très digestible est utilisée dans les programmes de lutte contre la malnutrition et de réhabilitation nutritionnelle en Afrique. Dans les pays développés, la spiruline se positionne sur un marché de niche en nette expansion, porte par les productions a grande échelle mais aussi par le nombre croissant de petits producteurs qui se regroupent actuellement en associations pour nom1aliser et labelliser leurs productions. Cette microalgue est aussi cultivée de façon artisanale dans les pays en développement, notamment en Afrique. On utilise des bassins à ciel ouvert, quelquefois équipes de systèmes d'agitation en circuit ferme (raceways) pour améliorer la nutrition et l'oxygénation de la biomasse microlagale, ainsi que la photosynthèse. Ce type de production, généralement réalisés à grande échelle, contraint les producteurs du Sud à des investissements fonciers relativement onéreux. Ils ont souvent des problèmes sur la qualité de leur production, resultant de contaminations diverses de la biomasse produite, provenant de l'environnement du bassin qui est rarement protège par une serre. La maitrise, tant de la qualité que des couts de production, nous a conduits à rechercher une procédure de culture de microalgue répondant au mieux à cette problématique de production à petite échelle dans le contexte africain. Un procède innovant, peu couteux, pouvant produire à petite échelle de la biomasse de qualité selon un protocole reproductible de production microalgale, a été développé sur la base de la technique du photobioréacteur (PBR). Avec ce système semi-ferme de production, la qualité de la biomasse produite est constante et le rendement obtenu en matière sèche est reproductible. Pour chaque cycle de production de 30 j, le rendement est de 0,9 g.L-1 (85L). Ce PBR peut fonctiom1er dans un environnement de faible technicité et la technique de production s'affranchit des impacts non maitrises de l'environnement sur la culture: pollution, illumination, aération du milieu de culture. I1 peut être duplique localement, notamment pour augmenter la production totale de biomasse d'une même souche ou pour produire de la biomasse à partir diverses souches locales de microalgues. Le couplage de la production avec une technologie de récolte des microalgues, mettant en oeuvre des membranes minérales semi-industrielles sur le principe de la microfiltration tangentielle (MFT), permet la production de biomasses de microalgues de plus petites tailles que la spiruline, comme la chlorelle, l'isochrisis, ou d'autres petites souches locales qui présentent autant d'intérêt. De plus, la MFT permet la purification de l'eau utilisée pour le milieu de culture microalgale, le recyclage de l'eau après le cycle production pour son utilisation dans de nouveaux cycles ou son rejet dans le respect de l'environnement local. (Résumé d'auteur)

Classification Agris : Q02 - Food processing and preservation
M12 - Aquaculture production and management

Auteurs et affiliations

  • Lozano Paul, CIRAD-PERSYST-UMR INTREPID (FRA)
  • Bamba Bio Sigui Bruno, Université Péléforo Gon Coulibaly (CIV)
  • Ouattara Allassane, UNA [Université Nangui Abrogoua] (CIV)
  • Abert Vian Maryline, Université d'Avignon et des pays de Vaucluse (FRA)
  • Adje Anoh Félix, INPHB (CIV)
  • Lozano Yves, CIRAD-PERSYST-UMR INTREPID (FRA)

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/573323/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-01 ]