Agritrop
Home

Les paiements pour services environnementaux : un moyen de contenir les cultures sur brûlis forestier à Madagascar ?

Rakotondrabe Manohisoa, Aubert Sigrid, Razafiarijaona Jules, Ramananarivo Sylvain, Ramananarivo Romaine, Antona Martine. 2014. Les paiements pour services environnementaux : un moyen de contenir les cultures sur brûlis forestier à Madagascar ?. Bois et Forêts des Tropiques (322) : pp. 51-64.

Journal article ; Article de revue à facteur d'impact Revue en libre accès total
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_575889.pdf

Télécharger (2MB) | Preview

Titre anglais : Payment for environmental services as a means of controlling slash-and-burn cultivation in Madagascar's forests / Titre espagnol : Pagos por servicios ambientales: Un medio para contener los cultivos con quema de monte en Madagascar?

Quartile : Q4, Sujet : FORESTRY

Abstract : La déforestation massive dans la partie Nord-Est de Madagascar, notamment à Andapa, grenier à riz de la région SAVA (région regroupant quatre districts dans la partie Nord-Est de Madagascar qui sont : Sambava, Andapa, Vohémar et Antalaha), entraîne l'érosion des bassins versants et l'ensablement de la plaine rizicole. En amont du bassin versant de Sahamazava, la culture sur brûlis forestier participe à une stratégie de survie des ménages agricoles les plus démunis. Ces pratiques perturbent également l'approvisionnement en eau potable de la commune urbaine d'Andapa. Un système de Paiements pour Services Environnementaux (PSE) a été envisagé en vue de réorienter le comportement des agriculteurs défricheurs. Le mécanisme promeut l'abandon de l'agriculture itinérante sur brûlis forestier (tavy) au profit de la pratique de cultures pérennes en amont du bassin versant. Des questions se posent quant aux conditions de mise en place et de pérennisation de ce dispositif. La présente étude se propose de mettre en exergue l'importance de l'appréciation des besoins locaux dans le contexte de la mise en place d'un PSE dans un pays en développement. À partir de trois scénarios différents, elle retrace l'évolution des exploitations agricoles avant et après l'établissement de l'interdiction de défricher la forêt sur le bassin versant de Sahamazava, alors que les compensations liées à la réduction des droits d'accès ne sont pas encore effectives. Des pistes d'actions précisant l'affectation des compensations attendues sont finalement proposées. (Résumé d'auteur)

Résumé (autre langue) : Large-scale deforestation in north-eastern Madagascar, especially around Andapa, which is the main rice-growing area in the SAVA region comprising the districts of Sambava, Andapa, Vohémar and Antalaha, is causing erosion in catchment basins and silting up the floodplain where the rice is grown. Upstream from the Sahamazava catchment basin, slash-and-burn cultivation is a means of survival for the most impoverished farming households, but it is disrupting drinking water supplies to the Andapa Urban Community. A system of Payments for Environmental Services (PES) has been considered to encourage a change of practice among slash-and-burn farmers. The scheme encourages them to abandon slash-and-burn cultivation (tavy) in favour of perennial crops upstream from the catchment basin, but questions have arisen over its conditions of implementation and sustainability. This study emphasises the importance of assessing local needs when a PES is to be implemented in a developing country. Using three different scenarios, it follows farming developments before and after the ban on slashing and burning was introduced in the forests of the Sahamazava catchment basin, at a time when compensation for access restrictions was not yet in place. Potential remedies specifying the allocation of expected compensations are finally proposed. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Politique de l'environnement, Revenu, protection de la forêt, Déboisement, Bassin versant, Système d'exploitation agricole, Défrichement, Culture itinérante, Petite exploitation agricole, Pauvreté, Développement agricole, Politique de développement

Mots-clés géographiques Agrovoc : Madagascar

Mots-clés complémentaires : Service environnemental, Agriculture sur brûlis

Classification Agris : K70 - Forest injuries and protection
P01 - Nature conservation and land resources
E14 - Development economics and policies

Champ stratégique Cirad : Axe 6 (2014-2018) - Sociétés, natures et territoires

Auteurs et affiliations

  • Rakotondrabe Manohisoa, Université d'Antananarivo (MDG)
  • Aubert Sigrid, CIRAD-ES-UPR GREEN (MDG)
  • Razafiarijaona Jules, ESSA (MDG)
  • Ramananarivo Sylvain, ESSA (MDG)
  • Ramananarivo Romaine, ESSA (MDG)
  • Antona Martine, CIRAD-ES-UPR GREEN (FRA) ORCID: 0000-0002-8332-9893

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/575889/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-08-01 ]