Agritrop
Home

Gestion des populations par piégeage de masse en vergers et étude de la spécialisation d'hôte chez les diptères Tephritidae

Hafsi Abir. 2016. Gestion des populations par piégeage de masse en vergers et étude de la spécialisation d'hôte chez les diptères Tephritidae. Sousse : Université de Sousse, 203 p. Thèse de doctorat : Sciences agronomiques. Protection des plantes et environnement. Biologie des populations et écologie : Université de Sousse

Thesis
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
HAFSI Abir Manuscrit doctorat_small.pdf

Télécharger (4MB) | Preview

Encadrement : Chermiti, Brahim ; Duyck, Pierre-François

Abstract : Les mouches des fruits de la famille des Tephritidae sont parmi les ravageurs les plus importants des cultures fruitières et légumières dans le monde. C'est notamment le cas en Tunisie où Ceratitis capitata (Diptera : Tephritidae) constitue un frein au développement des cultures fruitières. Dans cette thèse, j'ai testé l'efficacité de différentes méthodes de contrôle de cette espèce. Une détection précoce de la population imaginale avec la para-phéromone "trimedlure" est nécessaire avant l'application d'autres méthodes de lutte. Le bio-insecticide Spinosad est efficace dans la lutte contre C. capitata et représente une bonne alternative à l'insecticide organophosphoré Malathion, mais doit faire partie d'une approche de lutte intégrée incluant des systèmes de bait station et de piégeage de masse. Un système de bait station, constitué d'un attractif alimentaire (hydrolysats de protéines) et d'un insecticide (cyperméthrine), s'est avéré efficace dans la réduction des dégâts sur agrumes et pêchers dans les régions à faible densité de C. capitata. Ce système est également moins nocif que les traitements chimiques vers les insectes non-cibles. Dans les cultures d'agrumes, d'abricot et de figue, les populations de C. capitata ont pu être contrôlées par un système de piégeage de masse contenant un attractif alimentaire à base d'hydrolysats de protéines. De nombreux cas d'invasions de Tephritidae sont connus dans le monde et plusieurs espèces constituent une menace pour la Tunisie. Dans cette thèse, j'ai mis en évidence les liens existants entre sept espèces de Tephritidae et leur gamme de plantes hôtes. Ce travail a permis de déterminer l'effet de la plante hôte sur les différents traits de leur valeur sélective. La hiérarchie observée dans les performances larvaires de chaque espèce de Tephritidae peut être expliquée en partie par la composition biochimique des fruits hôtes. Les espèces oligophages ont une meilleure survie dans les fruits très riches en eau alors que les espèces polyphages ont une meilleure survie dans les fruits riches en sucre, lipide et fibre. J'ai ensuite comparé la niche fondamentale de ces espèces à leur niche réalisée sur le terrain à La Réunion. Pour les sept espèces, la niche fondamentale est plus large que la niche réalisée ; la différence entre les deux niches est plus importante pour les espèces subissant la compétition avec des espèces dominantes sur le terrain. Également, les espèces spécialistes utilisent des plantes hôtes phylogénétiquement proches contrairement aux espèces généralistes. Ces résultats fournissent des informations utiles pour mieux comprendre les risques d'invasion par les insectes phytophages. (Résumé d'auteur)

Résumé (autre langue) : Tephritidae fruit flies are among the most important pests of fruit and vegetable crops worldwide. This is notably the case in Tunisia where Ceratitis capitata (Diptera: Tephritidae) restricts the development of fruit crops. In this thesis, I tested the effectiveness of different control methods against this tephritid species. Early detection of imaginal population in the field with para-pheromone "trimedlure" is needed before applying other control methods. Spinosad is effective against C. capitata and represents a good alternative to Malathion, but must be part of an integrated pest management approach including bait station and mass trapping systems. A bait station system containing a food attractant and an insecticide (cypermethrin), has been shown effective in reducing damages in citrus and peach orchards in areas with low density of C. capitata population. This system is also less harmful than chemica l treatments to non-target insects. In citrus, apricot and fig crops, populations of C. capitata have been controlled effectively by a mass trapping system containing a food attractant. Many cases of invasions by Tephritidae are known worldwide and several species constitute a threat to Tunisia. In this thesis, I have highlighted the links between seven tephritid species and their host range. This work allowed to determine the influence of host plant on different traits of Tephritidae fitness. Hierarchy in larval performance of each tephritid species can be explained in part by the nutrient composition of host fruits. Oligophagous species survive better in fruits containing higher contents of water while polyphagous species survive better in fruits containing higher contents of sugars, fat and fiber. I then compared the fundamental niche of these species to their realized niches in La Réunion Island. For the seven tephritid species, the fundamental niche is wider than the realized niche; and the gap between fundamental and realized niches is greater for species in competition with dominant species in the field. Also, specialist but not generalist tephritid species tend to use phylogenetically related plants in both fundamental and realized niches. These results provide necessary information to better understand invasion risks in phytophagous insects. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Tephritidae, Ceratitis capitata, Gestion du risque, Piégeage des animaux, Méthode de lutte, Gestion intégrée des ravageurs, Lutte anti-insecte, Lutte biologique, Malathion, Espèce, Plante hôte, Substance nutritive, Larve, Fruit, Teneur en glucides, Composition globale, Expérimentation, Culture fruitière, Relation hôte pathogène, Prunus persica, Citrus, Biotope, Dynamique des populations

Mots-clés géographiques Agrovoc : Réunion, Tunisie

Mots-clés complémentaires : Mouche des fruits, Niche écologique

Classification Agris : H10 - Pests of plants

Axe stratégique Cirad : Axe 4 (2014-2018) - Santé des animaux et des plantes

Auteurs et affiliations

  • Hafsi Abir, CIRAD-BIOS-UMR PVBMT (REU)

Source : Cirad-Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/584003/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-01 ]