Agritrop
Accueil

Analyse diallèle de la réponse photopériodique d'écotypes maliens guinea de sorgo

Chantereau Jacques, Vaksmann Michel, Kouressy Mamoutou. 1998. Analyse diallèle de la réponse photopériodique d'écotypes maliens guinea de sorgo In : Le futur des céréales photopériodiques pour une production durable en Afrique tropicale semi-aride : Actes du séminaire final du Projet STD3 TS3 93.0223 "Risques et intensification : le diagnostic hydrique et minéral des céréales dans le spays sahéliens e = The future of photoperiodical cereals for sustainable production in the semiarid tropics of Africa. Bacci L. (ed.), Reyniers François (ed.). CNR-IATA, CIRAD-TERA. Montpellier : CIRAD, 209-224. ISBN 88-87401-01-2 Séminaire final du projet STD3 TS3 93.0223, Florence, Italie, 27 Avril 1998/30 Avril 1998.

Communication avec actes
[img] Version publiée - Français
Accès réservé aux agents Cirad
Utilisation soumise à autorisation de l'auteur ou du Cirad.
ID465527.pdf

Télécharger (5MB)

Titre anglais : Diallel analysis of the photoperiodical response of malian sorghum landraces

Résumé : Une étude génétique du photopériodisme a été conduite au Mali chez le sorgho à l'aide d'un demi-diallèle impliquant quatre écotypes locaux guinea et leurs hybrides FI. Les durées de la phase végétative ont été calculées par la somme de degrés-jour et les réponses à la photopériode ont été modélisées selon le schéma de Major à trois composantes : la BVP (base vegetative phase), le MOP (minimum optimal photoperiod) et la pente de photosensibilité. Ce travail a mis en évidence la très grande sensibilité à la photopériode de certains génotypes. L'analyse phénotypique du diallèle a montré que le mode de transmission du MOP et de la pente de sensibilité à la photopériode était de type partiellement dominant tandis que le mode de transmission de la BVP était de type dominant avec dominance de la précocité sur la tardiveté. L'analyse du diallèle a mis en évidence que les effets d'AGC (aptitude générale à la combinaison) des trois composantes de la réponse photopériodique étaient significatifs et prédominants sur ceux d'ASC (aptitude spécifique à la combinaison). L'analyse de Griffing a également montré que les coefficients de corrélation entre les AGC des parents et leur valeur au champ pour la BVP et la pente de photosensibilité étaient significativement positifs. De même, les calculs ont mis en évidence une liaison statistique entre les AGC du BVP et de la pente de photosensibilité et une absence de liaison entre le MOP et les deux autres composantes de la réponse photopériodique des sorghos. Ces résultats indiquent que le photopériodisme des écotypes de sorgho guinea peut être transmis par croisement et fixé dans des lignées sélectionnées avec une indépendance partielle dans l'établissement de ses trois composantes. Ils indiquent également que le choix des géniteurs pour les croisements peut raisonnablement se faire sur leurs valeurs phénotypiques

Mots-clés Agrovoc : Sorghum bicolor, Écotype, Photopériodicité, Gène, Génotype, Photosensibilité

Mots-clés géographiques Agrovoc : Mali

Classification Agris : F30 - Génétique et amélioration des plantes

Auteurs et affiliations

  • Chantereau Jacques, CIRAD-CA-CALIM (FRA)
  • Vaksmann Michel, CIRAD-CA-GEC (MLI)
  • Kouressy Mamoutou

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop

Voir la notice (accès réservé à la Dist) Voir la notice (accès réservé à la Dist)

[ Page générée et mise en cache le 2018-10-04 ]