Agritrop
Home

Conseil de gestion aux petites et moyennes entreprise de décorticage de riz auprès de l'Unité recherche-développement et observatoire du changement : rapport de mission à Niono, Mali, 20 avril au 3 mai 2003

Havard Michel. 2003. Conseil de gestion aux petites et moyennes entreprise de décorticage de riz auprès de l'Unité recherche-développement et observatoire du changement : rapport de mission à Niono, Mali, 20 avril au 3 mai 2003. Montpellier : CIRAD, 37 p. N° de rapport : CIRAD-TERA N° 23/03

Mission report
Full text not available from this repository.

Abstract : La libéralisation de la filière riz initiée il y a une vingtaine d'années a été fatale aux rizeries industrielles de l'Office du Niger. Elles se sont arrêtées dans les années 90, car elles ont été remplacées progressivement par des décortiqueuses "villageoises" appartenant à des paysans, des privés, des commerçants et des organisations paysannes. Cette évolution a eu pour conséquence: une baisse des coûts de transformation, une production de riz de moins bonne qualité, mais la récupération de la valeur ajoutée de la transformation par les PME et celle des sous-produits (son) par les producteurs. Mais, aujourd'hui la part du riz ne cesse de croître dans l'alimentation des maliens et particulièrement des urbains, et la demande en riz de qualité est réelle sur le marché malien et sous-régional. La production commercialisée à l'ON doit essayer de répondre à ces demandes en produits de qualité. C'est possible en introduisant des installations plus performantes, mais qui ont l'inconvénient d'être plus coûteuses, et en améliorant la qualité du service fourni par les PME de transformation. En effet, ces dernières rencontrent de plus en plus de difficultés (concurrence, mauvais entretien) dans la gestion de leur décortiqueuse, et sollicitent l'appui des conseillers pour les aider dans la gestion de leur machine. Pour aborder la mise en place d'un conseil de gestion aux PME de transformation, nous nous appuyons sur la démarche conseil de gestion développée par l'URDOC auprès des exploitations agricoles et mise en oeuvre par les CPS. A partir des difficultés et contraintes à la gestion des décortiqueuses trois groupes de questions (besoins) adressés aux paysans et aux transformateurs vont servir de base à l'élaboration du conseil: - Comment améliorer le fonctionnement et les performances techniques des décortiqueuses ? Comment améliorer la qualité du paddy ? - Comment faire pour connaître (suivre) et analyser les recettes et les dépenses des décortiqueuses ? - Quelles sont les conditions pour rentabiliser une décortiqueuse aujourd'hui ? La prise en compte de ces questions (besoins) des PME de transformation doit se traduire par la mise en place de services appropriés: formation, conseil, (financement ?) dans lesquels les transformateurs (leurs représentants) devront être fortement impliqués. Cela ne pourra se faire que dans le cadre de la professionnalisation des acteurs impliqués dans cette activité (Association des PME de transformation de l'ON, Cercle des transformateurs...). Pour cela, il faut susciter leur regroupement autour d'intérêts communs, comme l'approvisionnement en pièces détachées, l'organisation de formations, et leur mise en relations avec les commerçants et les paysans (contrats). (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Décorticage, riz, Traitement, Petite entreprise

Mots-clés géographiques Agrovoc : Mali

Mots-clés complémentaires : Conseil de gestion

Classification Agris : E20 - Organization, administration and management of agricultural enterprises or farms

Auteurs et affiliations

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/515734/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-11-22 ]