Agritrop
Home

Géomatique et épidémiologie : caractérisation des paysages favorables à Culicoides imicola, vecteur de la fièvre catarrhale ovine en Corse

Guis Hélène. 2007. Géomatique et épidémiologie : caractérisation des paysages favorables à Culicoides imicola, vecteur de la fièvre catarrhale ovine en Corse. Besançon : Université de Franche-Comté, 392 p. Thèse de docteur-ingénieur : Sciences de la vie et de la santé. Homme, environnement, santé : Université de Franche-Comté

Thesis
Full text not available from this repository.

Titre anglais : Geomatics and epidemiology: Characterising favourable landscapes for Culicoides imicola, bluetongue vector in Corsica

Encadrement : De la Rocque, Stéphane

Abstract : Du fait de changements environnementaux multifactoriels (pression anthropique, climat...), la répartition des vecteurs et des maladies qu'ils transmettent se modifie. La fièvre catarrhale ovine (FCO), arbovirose des ruminants s'étant récemment propagée dans le bassin méditerranéen, constitue un modèle pertinent pour étudier les conditions d'installation d'un vecteur exotique dans un nouvel environnement. Nous proposons ici d'utiliser la télédétection et l'analyse paysagère pour caractériser l'environnement favorable à la FCO et à son principal vecteur, Culicoides imicola, à une échelle locale, en Corse. Pour cela, l'environnement en lien avec les traits de vie du vecteur a été caractérisé au voisinage d'élevages sains ou infectés (approche maladie) et de sites de piégeages où le vecteur est présent ou absent (approche vecteur), en testant trois tailles de voisinage, à partir d'un modèle numérique de terrain, du réseau hydrographique et d'une image à haute résolution spatiale issue du satellite SPOT. La classification de l'image a permis de produire une carte d'occupation du sol à partir de laquelle des indicateurs paysagers reflétant la structure spatiale et la composition de la végétation ont été extraits. Les modèles liant environnement et présence/absence de la maladie ou du vecteur ont été validés en interne et en externe. Les résultats ont confirmé que les milieux favorables au vecteur et à la maladie pouvaient être caractérisés par des facteurs environnementaux autres que climatiques et ont mis en évidence l'importance des indicateurs paysagers aux trois échelles de voisinage. Ils ont montré que les milieux favorables présentaient une diversité et une fragmentation importante. La latitude, pouvant refléter la proximité à la Sardaigne, est également identifiée comme étant une variable liée au risque de présence du vecteur et de la maladie. La plupart des modèles ont présenté une capacité de discrimination élevée rendant possible leur utilisation à des fins de prédictions en Corse et sur d'autres territoires. Ils pourraient notamment servir à cibler les actions de surveillance sur le littoral continental français. Parmi les perspectives de travail, peuvent être envisagées l'application d'une démarche similaire sur les autres espèces de Culicoides impliqués dans la transmission de la FCO, l'intégration de paramètres climatiques, la recherche de nouveaux paramètres issus de données de télédétection et la conception de modèles dynamiques de capacité vectorielle. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Culicoides, Épidémiologie, Télédétection, Distribution spatiale, Fièvre catarrhale du mouton, Vecteur de maladie, technique de prévision, Surveillance épidémiologique, Paysage, Facteur du milieu, Modèle

Mots-clés géographiques Agrovoc : Corse

Mots-clés complémentaires : Culicoides imicola

Classification Agris : L72 - Pests of animals
U30 - Research methods
L73 - Animal diseases

Champ stratégique Cirad : Axe 4 (2005-2013) - Santé animale et maladies émergentes

Auteurs et affiliations

  • Guis Hélène, CIRAD-BIOS-UPR Epidémiologie (GBR)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/542870/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2021-01-07 ]