Agritrop
Home

Caractérisation de la diversité génétique des Begomovirus responsables de la maladie de la mosaïque du manioc dans les archipels des Comores et des Seychelles

Villar Emilie. 2005. Caractérisation de la diversité génétique des Begomovirus responsables de la maladie de la mosaïque du manioc dans les archipels des Comores et des Seychelles. Paris : Université Pierre et Marie Curie, 39 p. Mémoire de master : Pathologie et protection intégrée : Université Pierre et Marie Curie

Disertation
Full text not available from this repository.

Abstract : Une épidémie très sévère de la maladie de la mosaïque du manioc (CMD) a conduit ces dernières années à de grandes pertes de culture en Afrique de l'Est, avec un impact humain et économique très important. Cette maladie est causée par plusieurs espèces de bégomovirus appelées Cassava mosaic virus (CMVs). Les analyses moléculaires ont permis de montrer que cette épidémie très sévère est liée à l'existence d'un virus variant issu de la recombinaison entre deux espèces de CMVs. La description récente de plusieurs espèces de CMVs à Madagascar et la recrudescence de symptômes sévères de la CMD à Mayotte nous a conduit à réaliser une étude de la diversité génétique des CMVs présents dans les îles des archipels des Comores et des Seychelles, dans le cadre d'un programme d'épidémio-surveillance de la zone du sud-ouest de l'océan Indien. A partir de prélèvements d'échantillons foliaires de manioc présentant des symptômes de CMD, des travaux de détection, par PCR, de clonage et de séquençage ont été réalisés. Le séquençage partiel de deux régions distinctes du génome des bégomovirus a permis de déterminer l'existence de trois principaux groupes génétiques. Le premier est formé par les isolats des îles de l'archipel des Seychelles. Le second regroupe les échantillons de Mayotte et d'Anjouan. Enfin, le dernier groupe est composé des isolats de l'île de Grande Comore. Le séquençage complet du composant génomique A d'isolats représentatifs de la diversité génétique en présence a permis de montrer que les CMVs trouvés aux Seychelles, à Mayotte, à Anjouan et en Grande Comore font partie de l'espèce des East African cassava mosaic virus (EACMV). Cependant, un deuxième type viral contenant un fragment du génome apparenté aux South African cassava mosaic virus (SACMV) a été identifié en Grande Comore. Nous avons également identifié à Mohéli un isolat viral issu de la recombinaison entre l'ACMV et l'EACMV, dont le pourcentage d'identité nucléotidique est inférieur au seuil de distinction taxonomique, ce qui permet de le considérer comme une nouvelle espèce. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Manihot esculenta, Virus des végétaux, Épidémiologie, Transmission des maladies, Biologie moléculaire, Variation génétique, Génome, Phylogénie, ADN, Séquence nucléotidique, PCR, Begomovirus

Mots-clés géographiques Agrovoc : Comores, Seychelles

Classification Agris : H20 - Plant diseases

Auteurs et affiliations

  • Villar Emilie, CIRAD-AMIS-UMR PVBMT (REU)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/528924/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-07 ]