Agritrop
Home

Aflatoxines et résidus de pesticides dans la filière de production et de commercialisation des cossettes d'igname et du maïs au Bénin

Fagbohoun Etel Godwill. 2001. Aflatoxines et résidus de pesticides dans la filière de production et de commercialisation des cossettes d'igname et du maïs au Bénin. Cotonou : UAC, 84 p. Mémoire de fin d'études : Agronomie : Université d'Abomey-Calavi

Disertation
Full text not available from this repository.

Abstract : Les présents travaux ont porté sur l'évaluation de la qualité sanitaire du mais et de l'igname par rapport aux aflatoxines et aux résidus de pesticides. Il s'agissait en particulier: - par rapport aux aflatoxines d'étendre le diagnostic établi antérieurement sur les cossettes d'igname à un plus grand nombre d'échantillons et de compléter le diagnostic de l'IITA sur les producteurs de maïs en prenant en compte les autres acteurs de la filière, - de procéder au diagnostic des pesticides sur les deux filières. Une enquête sur le maïs ainsi que des collectes d'échantillons de maïs et de cossettes d'igname ont été effectuées. Par la suite, les teneurs en aflatoxines des échantillons ont été déterminées par une méthode immuno-enzyrnatique utilisant la Biochimie-luminescence comme moyen de révélation. Dans les faits, notre étude a surtout pris en compte l'aspect sanitaire de ces deux denrées par rapport aux aflatoxines. A cet effet, nos enquêtes sur la filière du mais révèlent que 40% des acteurs semblent sensibles à la présence de moisissures mais seulement 8% se rendent compte du risque réel lié aux aflatoxines. Cette ignorance se traduit chez certaines catégories d'acteurs par des durées de stockage, des pratiques de stockage ou des traitements favorables au développement des moisissures et à la toxinogenèse des aflatoxines. Les analyses d'échantillons ont révélé sur les deux filières un diagnostic assez préoccupant: 26% des cossettes d'igname sont hors-normes OMS (20ppb) contre 13% des échantillons de maïs. Par rapport aux pesticides, 68% (15 sur 22) des grossistes et 45% (13 sur 28) des détaillants du circuit du maïs ignorent le délai de carence de 3 mois inhérent à l'utilisation du sofagrain. De plus, 60% des grossistes (6 sur 10) et 66% des détaillants (2 sur 3) utilisant le sofagrain ne respectent pas la dose prescrite. Nous avons aussi noté des cas d'utilisation de pesticides non recommandés. Seuls la Deltaméthrine et le Pirimiphos-méthyl pourront être dosés dans les conditions actuelles par HPLC et détection UV. Pour le Lindane, le seuil de détection est 3320 fois plus fort que la concentration attendue au seuil de la norme en résidus. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Igname, maïs, Résidu, Aflatoxine, Pesticide, Enquête pathologique, Contamination biologique, Contamination chimique, Danger pour la santé, Persistance des pesticides, Stockage

Mots-clés géographiques Agrovoc : Bénin

Mots-clés complémentaires : Cossette

Classification Agris : J11 - Handling, transport, storage and protection of plant products
Q03 - Food contamination and toxicology

Auteurs et affiliations

  • Fagbohoun Etel Godwill, UAC (BEN)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/487528/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-11-23 ]