Agritrop
Home

Protéger et abattre les bovins au pays de la "vache sacrée". Usages symboliques, politiques et économiques des vaches et des buffles dans l'Inde contemporaine.

Bruckert Michaël. 2018. Protéger et abattre les bovins au pays de la "vache sacrée". Usages symboliques, politiques et économiques des vaches et des buffles dans l'Inde contemporaine.. Anthropozoologica, 53 (18) : pp. 207-222.

Journal article ; Article de recherche ; Article de revue à facteur d'impact
[img]
Preview
Post-print version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
Bruckert - Protéger et abattre les bovins au pays de la 'vache sacrée' - REVU - V2.pdf

Télécharger (923kB) | Preview
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
az2018v53f1a18_0.pdf

Télécharger (3MB) | Preview

Titre anglais : Protecting and slaughtering bovines in the country of the ‘holy cow’: The symbolic and economic uses of cattle and buffaloes in contemporary India.

Quartile : Q4, Sujet : ANTHROPOLOGY

Liste HCERES des revues (en SHS) : oui

Thème(s) HCERES des revues (en SHS) : Anthropologie-Ethnologie

Abstract : En Inde, les statuts des différents bovins doivent être compris à la lumière des usages matériels qui sont faits de ces animaux, mais également des volontés politiques d'en contrôler l'abattage. L'élevage des vaches et des buffles est engagé dans un processus de spécialisation laitière. Dans le même temps, les mouvements nationalistes hindous cherchent à interdire la mise à mort des premières. De longue date, les bovins au sens strict (Bos taurus ssp. et Bos indicus ssp.) sont valorisés, voire sacralisés, en Inde, alors que les buffles (Bubalus bubalis sp.) sont considérés comme des animaux malfaisants propices au sacrifice. Pourtant, ces deux espèces ont longtemps fourni du lait et de la force de travail à l'économie agraire, ainsi qu'une viande peu coûteuse aux groupes marginaux impliqués dans leur équarrissage ou dans leur abattage. La consom¬mation de viande bovine, de quelque espèce qu'elle provienne, est de la sorte très fortement associée à un statut social et moral inférieur. Ces dernières décennies, l'interdiction de l'abattage des vaches s'est renforcée, dans une volonté nationaliste de définir l'Inde comme un pays fondamentalement hindou. Dans ce contexte, l'élevage des buffles a été privilégié dans l'économie laitière : plus aisément mis à mort, ceux-ci fournissent des carcasses valorisées sur le marché mondial. Ainsi, l'Inde a récemment accédé au premier rang des exportateurs de viande bovine. Les statuts multiples et fortement conflictuels des bovins ne sont donc pas uniquement un fait de culture : les sphères politiques et économiques, mais également les interactions affectives avec les animaux, participent de la négociation et de la contestation des différentes relations entretenues à la fois avec les bêtes et avec les viandes qui en sont issues.

Résumé (autre langue) : In India, the status of bovines is determined by the material relationships in which humans engage with them, as well as by the political endeavours to control their slaughter. Cattle and buffalo keeping practices are being specialized towards milk production. At the same time, Hindu nationalist movements try to ban the killing of cows. For long, cattle (Bos taurus ssp. and Bos indicus ssp.) has been esteemed and often sacralised in India while buffalo (Bubalus bubalis sp.) has been seen as an unauspicious animal fit for sacrifice. Nevertheless, these two species have provided milk and working force to the agrarian economy, and well as a cheap meat to the marginalised groups in charge of flaying or slaughtering these animals. Thus, beef consumption (whatever its origin) is a marker of an inferior social and moral status. Over the last few decades, the ban on cattle slaughter has gone stricter, epitomizing a nationalist will to define India as a purely Hindu country. In this context, the milk sector has opted for buffalo keeping: these animals can be killed more easily and their carcasses are favored in the global meat market. Thus, India has recently become the first exporter of bovine meat worldwide. The multiple and highly contentious statuses of bovines in India are not entirely underpinned by cultural fac¬tors. Notably, the political and economic spheres, as well as the affective entanglements with cattle, participate in the negotiation and conflicts over the different significations endowed to the animals and to their meats.

Mots-clés Agrovoc : Religion, Bovin, Bos taurus, Zébu, Buffle d'eau, Buffle domestique, Viande, Abattage d'animaux

Mots-clés géographiques Agrovoc : Inde

Mots-clés libres : Viande de boeuf, Bovins, Inde, Élevage, Abattage, Boucherie, Hindouisme

Classification Agris : L01 - Animal husbandry
S01 - Human nutrition - General aspects

Axe stratégique Cirad : Axe 3 (2014-2018) - Alimentation durable

Auteurs et affiliations

Source : Cirad-Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/590303/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-02 ]